L’abri jardin est destiné à être une construction très simple. La plupart des bricoleurs le font eux-mêmes, en suivant le tutoriel des experts. Même si c’est une construction unique, il y a quelques règlements à suivre.

Avant de commencer les travaux

Vous avez songé à construire cet abri, pour mettre votre voiture en sécurité et en conformité. L’abri servira également à déposer les matériaux qui gênent l’espace dans la maison, et bien évidemment, c’est aussi un espace disponible pour ranger les outils du jardin. Vous pouvez agrandir l’abri jardin en rajoutant un espace de bien-être avec une banquette qui vous permettra de faire la sieste. Mais avant tout, déterminez où est-ce que vous allez installer l’abri. Selon la logique des choses, l’abri ne doit pas s’éloigner de la maison à 10 m au loin. Il doit aussi se mettre en face de la maison pour être accessible à coup d’œil. La surface occupée par cet abri de jardin métal ne dépasse pas de 5 m2 et sa hauteur est à peu près à 2 m. Pour les détails techniques, il faudra faire un croquis architectural ou un plan de la construction.

Les règlements au niveau légaux

Le plan que vous avez élaboré servira de guide pour l’exécution des travaux, dont cela vous permettra de faire une demande d’autorisation des travaux. Même si les constructions en plein air de moins de 5 m2 de surface et de moins de 12 m de hauteur n’ont pas besoin d’un permis de construire, vous devez respecter l’ordre social et d’éviter les tapages. Le bruit des machines que vous utilisez peut perturber vos voisins, alors, faites cette demande auprès de la mairie.

Par contre, si l’abri dépasse la surface de 5 m2 et se limite à 20 m2 pour une hauteur de 12 m, vous aurez besoin d’un permis de construire. Vous y attacherez à cette demande le plan de construction, la durée des travaux, les divers engins à utiliser, et la société ou le chef de chantier qui va faire le travail.

Attention, pour un garage, une piscine, et même l’installation de votre panneau voltaïque nécessite un permis de construire et une autorisation des travaux.