Vous êtes à la recherche de compléments de revenus et souhaitez investir dans un bien immobilier loué meublé ? Une des meilleures solutions, et dont le rendement et les loyers sont garantis : la résidence étudiante. Il s’agit d’une résidence avec services qui est gérée par un exploitant spécialisé, avec lequel vous signez un bail commercial.

De nombreuses résidences sortent progressivement de terre afin de satisfaire la demande locative de plus en plus élevée et de plus en plus exigeante. Leur taux de remplissage et d’occupation physique est de 100%, en plus de la quasi inexistence de vacance locative. En effet, plusieurs demandes sont en attente et les réservations sont même réalisées un an à l’avance.

Les étudiants sont en effet nombreux à vouloir se loger dans ces résidences avec services dernière génération, pour leur confort, leur modernité et leur sécurité, critères qu’ils ne retrouvent pas toujours dans les CROUS.

L'Obtention Du Diplôme, Université

Pourquoi choisir les résidences étudiantes ?

Ce sont des supports d’investissement permettant de se constituer un patrimoine rentable, grâce aux revenus de qualité et au rendement élevé qu’ils procurent. Ces loyers étant versés dans l’immédiat, ils peuvent compléter des revenus et aussi anticiper la retraite, pour ceux qui souhaitent épargner. Comme avec tout bien immobilier, les résidences étudiantes sont d’excellents produits à transmettre à ses héritiers.

Les avantages sont aussi d’ordre fiscal, les revenus étant issus de la location meublée. Ainsi, vous devenez un loueur en meublé non professionnel (LMNP) et bénéficiez du très avantageux régime réel d’imposition (avec la déduction de multiples charges, en plus de celle de l’amortissement comptable qui est reportable sur les années suivantes en cas d’excédent enregistré). À défaut de tirer profit de ce régime extrêmement avantageux et ce, en fonction du montant total de vos recettes locatives, vous jouissez du régime micro BIC qui se traduit par un abattement forfaitaire que calcule l’administration fiscale.

Par ailleurs, le bail commercial engage le gestionnaire de résidence, plutôt que les locataires proprement dits. Les loyers sont versés par celui-ci, suivant les clauses du contrat (montant, fréquence, conditions de revalorisation). En d’autres termes, même si les locataires venaient à manquer à leurs obligations de règlement de leurs loyers, le gestionnaire est tenu, de son côté, de respecter ses engagements de paiement envers l’investisseur.

 

Différences entre résidence étudiante et bien classique loué meublé

Faire louer un bien classique meublé à des étudiants peut aussi être intéressant. Cependant, le rendement n’est pas le même et ce type d’investissement nécessite beaucoup d’implication de la part du propriétaire bailleur lui-même, tandis que la gestion locative est prise intégralement en main par le gestionnaire dans le cas de la résidence étudiante. Cette dernière propose aussi d’autres atouts qui sont inexistants en ce qui concerne le bien classique loué meublé : services intégrés (restaurant, laverie et blanchisserie), salle de sport, remise en forme, médiathèque, espace de rencontre, lieux de détente, etc. Les résidences étudiantes sont aussi sécurisées grâce à un service gardiennage H24 ainsi que l’existence d’un système de caméra vidéosurveillance. C’est le propriétaire bailleur lui-même qui gère le bail locatif, le recouvrement des loyers ainsi que la gestion des travaux. Pour ce qui est de la revente, la résidence mois illiquide que le bien classique, compte tenu de certaines conditions, telles que les performances du gestionnaire ainsi que la qualité du bail commercial qui sera récupéré par le nouvel acheteur en même temps que la résidence elle-même.

Toujours est-il que les avantages fiscaux sont les mêmes pour ces deux types d’investissement : tous deux permettent de bénéficier du statut de LMNP comme décrit ci-dessus. L’achat d’un bien neuf loué meublé peut aussi donner lieu à la possibilité de défiscaliser avec le dispositif Censi-Bouvard.